Page 3 - ESSOR 185-2
P. 3

Nous allons avoir des échéances électorales con-             Les bouleversements que la douane connaît de nos jours
cernant la nouvelle configuration des DI et l’EPA            sont d’une ampleur sans aucune mesure, et il faut re-
masse .                                                      monter à 1993 pour peut-être avoir un élément de com-
Les élections représentent toujours une charge de            paraison. Entre ceux propres à la douane, à savoir le PSD
travail importante pour les sections au travers des          qui entre réellement dans sa phase de mise en applica-
tournées et des publications à réaliser comme de             tion, et plus largement la déclinaison des autres réformes
nos participations à la tenue des bureaux de votes           touchant l’ensemble des agents de l’État (réforme terri-
et aux dépouillements.                                       toriale, PPCR, …), en y ajoutant le contexte extraordinaire
Les élections pour les CTSD et CAPL sont, pour               de l’état d’urgence, jamais les agents des douanes se sont
l’heure, annoncées pour la fin du premier trimestre          trouvés autant impactés qu’actuellement.
2017. Pour l’EPA cela sera juin 2017 cette échéance          Mais notre contexte, en plus de cet état d’urgence, reste
ne nous paraissant d’ailleurs pas en adéquation              celui des contraintes budgétaires et des économies à tout
avec le nouveau découpage territorial .                      prix, du règne des comptables et plus largement de diri-
Chaque élection a une importance pour les col-               geants qui ont troqués le sens de l’État contre le sens des
lègues car ainsi nous pourrons les représenter, les          affaires.
défendre et leur communiquer les informations                Alors comment expliquer ? Comment leur expliquer que
relatives à leur carrière , leur métier , les conditions     certaines économies faites au pas de charges aujourd’hui
de travail et leur possibilité de logement.                  portent dès à présent les dépenses de demain ; que la
Au moment où nos emplois sont lourdement me-                 quête du moins disant douanier dans notre pays et au
nacés par les conséquences du PSD, et où la cour             niveau de l’Europe n’a pas que de ‘bienfaisantes’ consé-
des comptes attaque une institution qui date                 quences économiques ; que notre administration jusqu’à
d’après la guerre de 1945 (la Masse) nous espérons           présent présentée comme archaïque, désuète et même
que la participation à ces élections sera massive.           inutile par nombre de responsables politiques, reste de
Nos représentants locaux ont une lourde respon-              par ses missions de protection et de contrôle, incontour-
sabilité, mais nul doute qu’ils sauront sensibiliser         nable et indispensable pour un bon fonctionnement de
tous les collègues et les inciter à voter pour une           notre société et de notre pays.
organisation syndicale qui se range de façon incon-          Nous leur disons alors de regarder autour d’eux , ici et
ditionnelle derrière les intérêts des agents et de la        maintenant ; que ces économies faites jadis sur la sûreté
survie de notre administration, l’USD-FO.                    et la sécurité ont été génératrices des dépenses colos-
Avec FO il n’y a pas de tromperie sur la qualité de          sales liées à l’actuel état d’urgence, que les résultats tou-
l’engagement , ni de marché de dupe comme le fut             jours en hausse de notre action dans le cadre de la lutte
PPCR. On ne vend pas nos collègues au profit d’un            contre les fraudes ne s’expliquent pas uniquement par
gouvernement ou pour plaire à l’Administration.              notre plus grande efficacité, mais également par une aug-
A FO la différence est une richesse , la diversité un        mentation exponentielle des trafics, et qu’en l’absence
atout , le respect de nos collègues et de notre mé-          d’une douane forte, abaisser encore notre niveau de vigi-
tier un souci permanent.                                     lance ne saurait se faire sans conséquences graves.
Avec FO, toutes les catégories d’agents sont repré-          Voilà le sens de notre action et voilà ce que nous portons.
sentées et considérées de la même façon.                     A force de faits, de démonstration, nous interpellons
Avec FO, les sujets de la surveillance, des Opéra-           notre administration, et pas qu’elle, sur nos missions, sur
tions/Commerciales, comme ceux de l’ Administra-             le travail et les difficultés de nos collègues. Ce travail
tion Générale sont traités avec la même ferveur. La          d’information, nous nous efforçons également de le faire
douane est une et indivisible, mettre un S au mot            auprès de tous, afin de tenir chacun informé des évolu-
douane ne change rien à ce concept . C’est là, la            tion qui, aujourd’hui, pleuvent littéralement sur nous.
force de cette administration, car ce principe de            C’est un travail néanmoins difficile, car nous sommes
complémentarité nous permet d’exister. Si nous               souvent obligés de nous battre auprès de notre adminis-
étions tous en surveillance il y a longtemps que             tration, afin d’avoir accès à toutes les informations con-
nous ne serions plus douaniers et si nous étions             cernant notre devenir, informations auxquelles nous
que OP/Co, nous serions déjà à la DGFIP. Nos re-             avons pourtant légitimement droit.
présentants ont toujours cela à l’esprit et sont fiers       Cette revue est le résultat de ce travail, et a pour but de
de la particularité de notre administration et de la         vous donner ce maximum d’information auquel chacun a
qualité des agents qui la servent .                          droit. Bonne lecture à tous.

                                                          3
   1   2   3   4   5   6   7   8